NETTALI.COM- Le débat sur l’introduction de l’éducation sexuelle dans l’élémentaire, le moyen et le secondaire refait surface. Cela, suite à un séminaire organisé par le ministère de l’Education nationale en partenariat avec l’UNESCO. Alors que  les syndicalistes  disent non, les parents d’élèves approuvent.

Au cours d’un séminaire  organisé ce samedi  à  Saly, les syndicats d’enseignants ont marqué leur désaccord par rapport au programme destiné à l’enseignement de l’éducation sexuelle à partir du primaire. Selon eux, cela participe à pervertir les enfants parce que faisant la promotion de l’homosexualité.

Cependant, contre toute attente, le secrétaire général de Fédération nationale des parents d’élèves, Dame Seck, interrogé par RFM n’est pas contre l’introduction de l’éducation sexuelle dans le programme des enfants. D’après lui, l’éducation sexuelle comme la santé de la reproduction est une connaissance comme toutes les autres et est à la portée de tout le monde. Il faudrait, selon lui, essayer de briser les tabous au Sénégal.