NETTALI.COM – Suite à sa brouille avec Idrissa Seck, Déthié Fall est plus proche d’une sortie définitive de Rewmi que d’un retour dans les rangs. Du coup, c’est Docteur Lamine Ba qui est commandes depuis quelques semaines.

Au parti Rewmi, les activités reprennent timidement après la tempête créée par le ralliement de son chef à la mouvance présidentielle. Mais les rewmistes semblent orphelins de Déthié Fall. Ce dernier ne participe plus aux activités de Rewmi depuis son éviction de son poste de vice-président. D’ailleurs, d’après des sources dignes de foi, le désormais ex-vice-président de Rewmi n’a plus aucun contact avec Idrissa Seck depuis la brouille qui a conduit à son éviction. “C’est vrai que de bonnes volontés tentent de rapprocher les deux parties. Mais ce qui est sûr, c’est que le contact est totalement rompu entre Déthié Fall et Idrissa Seck“, confie un responsable de Rewmi.

Déthié Fall mis à l’écart, c’est Lamine Ba qui prend les commandes. Cet ancien du Parti démocratique sénégalais (Pds) préside désormais les réunions de l’instance dirigeante de Rewmi. Il recueille les instructions d’Idrissa Seck et donne les orientations. Il s’agit notamment de la désignation des responsables chargés de porter la voix de Rewmi dans les médias.

Du côté de Déthié Fall, la rupture semble consommée malgré les tentatives de rapprochement. Selon nos sources, l’ancien vice-président du parti Rewmi est engagé dans une profonde réflexion sur la suite à donner à sa carrière politique. Une seule certitude : Déthié Fall ne compte pas quitter l’arène politique.

C’est le vendredi 27 novembre 2020 que le patron de Rewmi décide de limoger Déthié Fall de son poste de vice-président. Idrissa Seck ne lui avait pas pardonné sa sortie très critique contre le régime de Macky Sall. “Il faut que la vision de Macky Sall quitte Diamniadio pour rejoindre la vallée du fleuve Sénégal pour que les terres de l’Anambé puissent être utilisées. Ceci, afin que le chômage soit impérativement réglé par l’agriculture“, avait notamment dit Déthié Fall à l’Assemblée nationale. “Il est inacceptable que mon entourage tance le Président. Il (Déthié Fall, ndlr) a mal vécu son absence du gouvernement“, avait expliqué le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). “Faux”, lui avait répondu Déthié Fall. “Je précise aussi à l’opinion nationale et internationale que je n’ai jamais été demandeur ni d’un poste de député ni d’un poste de ministre auprès de qui que ce soit. Je suis un professionnel qui a toujours gagné sa vie dans le privé“, avait ajouté le désormais ex vice-président de Rewmi.