NETTALI.COM  – Pour avoir déclaré que l’actuel chef de l’Etat ne pouvait pas prétendre à un troisième mandat, Aminata Touré s’est attirée les foudres de Samuel Sarr. Ce dernier, subitement devenu un des thuriféraires du camp présidentiel, a certainement oublié le temps où il traitait Macky Sall d’incompétent. 

Aminata Touré en a pris pour son grade. Sa faute : avoir dit tout haut que Macky Sall ne pouvait pas être candidat à la prochaine présidentielle. Et à la surprise quasi générale, c’est l’ancien… “éternel wadiste” qui s’est chargé de la “remettre à sa place“. Dans un texte publié dans la presse, Samuel Sarr n’a pas été avare en diatribes contre l’ancien Premier ministre. Tout en chantant les louanges de l’actuel locataire du palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor où il a d’ailleurs ses entrées.

Aux opposants et aux ambitieux, nous invitons à débattre autour de la Vision du président Macky Sall. Nous vous invitons à apporter la contradiction, si vous en êtes capables, au Pse (Plan Sénégal émergent, ndlr) ou à proposer mieux. Nous vous laissons le verbe pour nous occuper des actions. Mme Aminata Touré, gagnerait à comprendre que la malhonnêteté et l’ingratitude n’ont jamais servi à leurs auteurs. La dame, somnole profondément dans les nuages croyant pouvoir tout obtenir en politique sans le moindre effort. Elle aime la facilité et les raccourcis, parce que le président Macky Sall l’a toujours couvée, portée et supportée. Mme Touré a peur de prendre ses responsabilités en allant elle-même au front sans l’aide de personne. En lieu et place, elle passe par des manœuvres saugrenues, utilisant les medias comme moyen de pression pour arriver à ses viles fins“, écrit l’ancien ministre de l’Energie. Qui ajoute : “Au fur et à mesure qu’elle voit ses chances de devenir candidate à la présidentielle s’éloigner, la dame tombe en transe et s’engage dans une campagne internationale de dénigrement du président de la République du Sénégal, Macky Sall, son bienfaiteur qui est pourtant au courant de toutes ses manœuvres malsaines au Sénégal comme à l’étranger.” Qu’on est loin l’époque où le même Samuel Sarr traiter Macky Sall de tous les noms d’oiseaux.

“Macky Sall est un incompétent, un complexé”

Nous sommes en 2005, Samuel Sarr est viré de son poste de directeur général de la Senelec marquée par des délestages intempestifs. Et il en veut à un seul homme  : Macky Sall. Dans les colonnes de L’Observateur, il assène : “Je suis en désaccord avec Macky Sall. D’ailleurs, avec la complicité de Hassan Bâ, il avait demandé mon départ au Président. Ce que ce dernier avait refusé de faire. C’était lors de la réunion du 1er octobre dernier.” Et d’ajouter : “Macky Sall est incompétent. C’est un complexé et il est là tout juste parce que Me Wade n’a personne d’autre à mettre à sa place. Les gens ont vu que j’ai beaucoup réalisé et le Premier ministre (Macky Sall, ndlr) avec qui je ne m’entends pas du tout m’a fait la guerre. Ils cherchent à politiser la Senelec et je me devais de protéger la société contre les prédateurs. Même les gens de la Cellule initiatives et stratégie (Cis) du Pds présidée par Macky Sall) se sont ligués contre moi.” Ainsi parlait Samuel Sarr devenu grand défenseur de Macky Sall.