NETTALI. COM – L’affaire Souleymane Téliko est loin de connaître son épilogue après que le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature l’ait sanctionné par un blâme.

En effet, les défenseurs (des avocats et des magistrats) du président de l’Union des magistrats sénégalais ( UMS) ont décidé d’attaquer la décision rendue par Cheikh Tidiane Coulibaly et ses collègues. Mieux, ils n’excluent pas de saisir la Cour de justice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO).

Souleymane Téliko est sanctionné car accusé d’avoir violé l’obligation de réserve. Ses collègues n’apprécient pas sa sortie sur l’affaire Khalifa Sall.