NETTALI. COM- Tout est à l’arrêt à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Pour cause, l’intersyndicale des agents du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis (CROUS) a décrété 48 heures d’arrêt de travail renouvelables.

Lors de son Assemblée générale tenue ce mercredi matin, 25 novembre 2020, l’intersyndicale des agents du Crous ont décidé d’aller en grève pour deux jours renouvelables. Expliquant sur les motivations de leur décision, Abdoulaye Dia, porte-parole, renseigne que leur mouvement d’humeur vise à dénoncer le comportement des étudiants qui, à chaque fois qu’ils sont en grève, s’en prennent au personnel. « On a une commission sociale dans l’Université mais, cela fait presque un an qu’on nous intimide, brutalise. On s’est plaint auprès de l’administration mais, il n’y a pas eu de suite. Donc, on veut que ce problème soit réglé définitivement », a déclaré M. Dia.

Et d’ajouter : « ce qu’on compte faire, c’est de discuter avec notre administration. En même temps, nous allons mener des actions envers l’administration et interpeller le recteur en personne, le directeur du CROUS, et les autorités étatiques », soutient-il.

Ainsi, l’intersyndicale n’est pas prête à reprendre le travail, alors que des décisions visant à garantir leur sécurité ne seront pas prises.