NETTALI.COM – Le mutisme du gouvernement face à la disparition en mer de plus de 400 Sénégalais, continue de faire grincer les dents. En conférence de presse, le “Regroupement des diplômés sans emplois du Sénégal’ dénonce un “silence coupable” et annonce une journée de prières pour le repos en paix de l’âme des victimes.

Le déficit d’emploi est la principale raison qui pousse les jeunes à braver la mer au risque d’y laisser leur vie“, a regretté le coordonnateur des diplômés chômeurs, Ives Nzalé en conférence de presse.

Revenant sur le mutisme du gouvernement sénégalais depuis l’annonce des centaines de morts en mer, le diplômé en Droit ne mâche pas ses mots et dénonce un silence coupable. “C’est déplorable que les autorités observent un silence radio face à des centaines de morts. C’est un mutisme coupable, c’est un mutisme complice. En réalité, cela prouve que l’Etat a échoué et prendre la parole sur cette affaire, reviendrait à reconnaître son échec“, martèle monsieur Nzalé.

Meurtri par le phénomène de l’émigration clandestine qui fait des ravages sur toute l’étendue du pays, “le Regroupement des diplômés sans emplois du Sénégal” compte organiser prochainement une journée de récital de Coran, au bord de la mer pour le repos en paix de l’âme des disparus.

Selon l’ordre de son plan d’action, le Rdses va tenir un forum des experts sur l’emploi, organiser un sit-in au sein du ministère de la Fonction publique pour exiger le parachèvement des recrutements annoncés depuis 2018 et enfin une grande marche est prévue à Guédiawaye pour alerter les autorités locales sur le chômage chronique des jeunes.