NETTALI.COM – Le président de la République Macky Sall avait-il bouffé du lion avant de prendre la parole lors de du Forum de Paris sur la paix ? La teneur de ses propos a semblé accréditer cela. En plus d’asséner ses vérités sur l’émigration clandestine, il s’en est pris au Conseil de sécurité de l’Onu.

Pour le président de la République, l’absence de l’Afrique au Conseil de sécurité de l’Onu comme membre permanent est tout simplement une injustice qui ne dit pas son nom.

«Nous (pays africains) n’étions pas là quand on formait les Nations Unies. Donc, les règles qui sont là et qui les gouvernent ne sont pas dans notre intérêt. Toute l’Afrique a 54 Etats. Aucun Etat n’est membre permanent du Conseil de sécurité de l’Onu. C’est une injustice ! Alors que l’essentiel de l’agenda, c’est l’Afrique. On n’est pas présent. On fait des rotations, mais ce n’est pas juste. Il faut que nous osions, avec vous, remettre en cause ces règles dépassées », a déploré le président Macky Sall.