NETTALI.COM – Un jeune sénégalais de 34 ans a été cueilli chez lui par la police, déféré au parquet, inculpé et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Rebeuss. El Hadji Ibrahima Diankha avait menacé de poser une bombe devant le “restaurant “Le Relais Sportif” sis Ouakam pour manifester sa colère contre les caricatures du prophète.

Il n’a pas aimé les “provocations” de la France et les propos de son président, Emmanuel Macron, concernant les caricatures du prophète.  C’est pourquoi, El Hadji Ibrahima Diankha, un jeune homme de 34 ans, a cru bon de se lancer dans la menace.

Selon l’accusation, il a appelé la gérante du Restaurant “Le Relais Sportif” sis Ouakam pour manifester sa colère. “Macron fout la m… chez nous, je vais foutre la m… dans la soirée. Je vais poser une bombe (…). De toute façon je sais où tu habites à Ouakam, alors fais attention”, aurait-il menacé au bout du fil.

Prise de panique, la dame a alerté la police et les autorités de l’ambassade de la France au Sénégal. Une enquête est ouverte et le jeune homme géolocalisé rapidement. Il a finalement été cueilli chez lui, inculpé hier pour “acte de terrorisme” puis placé sous mandat de dépôt.