NETTALI.COM – Fraîchement nommé au CESE, Idrissa Seck ne sera pas le dauphin du président Macky Sall. Telle est l’analyse de l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall dans l’émission Grand Jury de ce dimanche.

Je me refuse à faire de la politique fiction. Mais connaissant Macky Sall, j’ai eu tendance à dire pour une fois que non. Cette analyse ne me paraît pas crédible “, a laissé entendre Thierno Alassane Sall.

Pour l’auteur du ” Protocole de l’Elysée”, le chef de l’Etat conforte l’idée de rester au pouvoir.

En même temps qu’il (Macky Sall) renforce dans son camp ceux qui sont les plus serviles parmi ses hommes, et se débarrasse de ceux qui en rêvent même, parce qu’aucun d’entre eux n’a avoué avoir des ambitions, il prouve évidemment qu’il est toujours dans ses calculs pour rester président“, dit-il.

Dans son argumentaire, Thierno Alassane Sall reste convaincu que le président de la République, Macky Sall va briguer un troisième mandat. Une manière, dit-il de s’agripper au pouvoir pour s’éviter d’éventuelles poursuites judiciaires.

Interpellé sur le dossier Frank Timis, l’ancien ministre de l’Energie dira : ” Macky Sall sait mieux que quiconque les enquêtes qu’il a freinées ici sur les dossiers Timis et autres, se déroulent ailleurs. Il sait plus que quiconque pour l’instant, tant qu’il n’a pas trouvé des formules et des arrangements, sa seule garantie, c’est de rester à la tête de l’État. Car il ne s’agit de la justice sénégalaise qu’on peut manipuler, mais des justices d’autres puissances “.