NETTALI.COM-  «Les pays africains, qui détiennent l’essentiel des ressources naturelles, sont ceux qui tirent le moins profit de ces formidables potentialités». Le constat est d’Eva Marie Coll Seck, présidente du comité national ITIE (Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives) au Sénégal. 

Présidente du comité national ITIE, Dr Eva Marie Coll Seck a présidé l’atelier de renforcement des capacités des membres du Comité national ITIE, des membres de la société civile, des journalistes. Ce, afin de leur permettre de disposer d’un outil efficace pour un meilleur suivi des obligations contractuelles en vue d’un meilleur plaidoyer dans le respect des obligations contractuelle. Une occasion qu’elle a saisie pour constater, pour le regretter, que le continent africain ne profite pas suffisamment des ressources dont regorge son sous-sol. Or, signale-t-elle : « il détient 30% des réserves de ressources minérales, qui représentent près de 25% du PIB des pays producteurs, et pour certains, 75% des revenus et 90% des recettes d’exportation ».

De l’avis du Dr Eva Marie Coll Seck, les pays africains, qui détiennent l’essentiel des ressources naturelles, particulièrement des ressources minérales (pétrole, gaz et mines) sont ceux qui tirent le moins profit de ces formidables potentialités. « Le Sénégal ne fait pas, hélas, exception à la règle », déplore. Poursuivant, elle renseigne que ce déséquilibre est souvent dû aux clauses contractuelles. Lesquelles sont parfois mal négociées et sont sujettes à un régime de stabilisation ne laissant pas beaucoup de marge de manœuvre pour la renégociation.

Au regard de cette situation, la présidente du comité national de l’ITIE considère qu’il est important de faire le diagnostic du cadre juridique, institutionnel et organisationnel et d’identifier tout obstacle susceptible d’entraver la mise en œuvre des nouvelles lois et leurs textes d’application qui ont été adoptés récemment. « Ce, pour un meilleur partage des retombées présentes et futures », recommande l’ancienne ministre.