NETTALI.COM – Si jamais le Parti démocratique sénégalais ( Pds) et Pastef-Les patriotes unissent leurs forces, ils feront une opposition très forte. C’est la conviction de Toussaint Manga, invité de l’émission matinale de la chaîne itv. 

Toussaint Manga ne crachera pas sur une alliance entre le Parti démocratique sénégalais ( Pds) et le parti de Ousmane Sonko, Pastef- Les patriotes. Le député libéral estime et reste convaincu qu’au regard de la configuration de ces deux partis, s’ils unissent leurs forces, ils feront une opposition très forte.  Car, au-delà des élections locales, “le Sénégal a besoin d’une opposition très forte pour que le pouvoir puisse prendre au sérieux les questions qui sont inhérentes à la démocratie“. S’agissant des élections, le parlementaire considère que “nul ne peut les gagner de façon isolée“. “Macky Sall ne gouverne pas seul. Il gouverne autour d’une alliance forte. Donc le moment venu, les partis de l’opposition verront la meilleure configuration possible pour demander les suffrages des Sénégalais. Ce qui est clair, est que tout homme politique averti, est conscient que la configuration de ces deux partis peut permettre d’avoir une position très forte au Sénégal“, argue-t-il. Poursuivant, il ajoute : “Une démocratie, on ne la mesure pas par rapport à la majorité, mais par rapport à la force de son opposition.”

Outre les locales, Toussaint Manga s’est prononcé sur la Présidentielle de 2024, particulièrement sur le débat autour du mandat présidentiel. A son avis, c’est d’abord une question de moralité.

Qui plus est, le libéral dit que leur parti n’est pas gêné par ce débat. En fait, rappelant que le Pds a demandé un troisième mandat en 2012, il ajoute qu’à l’époque, Macky Sall faisait partie de ceux qui disqualifiaient Wade. “Il avait même pris la décision d’aller passer la nuit à la place de l’Obélisque et avait même demandé à ce que ses militants aillent déloger l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. Après être élu, il a dit au peuple qu’il fera deux mandats. Il l’a même écrit dans son livre“, rappelle encore Toussaint Manga. Et d’ajouter pour s’en désoler : “Si quelques mois après, il n’arrive pas à répondre de façon très objective et très claire qu’il ne fera pas un troisième mandat, c’est grave. Et son comportement suspect qui tend à sanctionner ceux qui disent qu’il n’a pas droit à un troisième mandat, nous pousse à dire qu’il a décidé, officieusement, de tenter un troisième mandat.”

Ce qui fait qu’il estime que “moralement, Macky Sall ne doit pas le faire“. “Je crois que s’il respecte les Sénégalais. Il doit respecter sa parole“, ajoute l’invité de l’émission Tic Toc.

Et si toutefois, le Président Sall venait à vouloir briguer un troisième mandat, Toussaint Manga est persuadé que “politiquement, il n’aura pas la chance d’y accéder parce que les Sénégalais savent se faire respecter. C’est une question qui intéresse les politiques mais qui doit même intéresser les hommes religieux. C’est maintenant que la question doit être réglée une bonne fois pour toute.” “S’il insiste avec tous les subterfuges à forcer avec son troisième mandat, il sera battu. Mais on ne lui donnera même pas l’opportunité d’y arriver. Les Sénégalais sont assez mûrs politiquement et ils ne donneront pas à Macky Sall l’opportunité de déposer sa candidature pour un troisième mandat“, prévient le  parlementaire.