NETTALI.COM – Le Comité départemental de protection de l’enfant de Dakar (CDPE) a retiré plus de 2.000 enfants de la rue. Une annonce faite ce jeudi en marge de la cérémonie de clôture des sessions de formation des acteurs de la protection des enfants sur la discipline positive.

Le comité départemental de protection de l’enfant de Dakar et l’ONG Save The Children unissent leur force pour une meilleure prise en charge des enfants surtout dans ce contexte de Covid-19. Les deux structures ont signé, un accord de trois mois pour une meilleure prise en charge des enfants de la rue dans le cadre du projet ” zéro enfant dans la rue ” initié par l’Etat dans ce contexte de Covid-19.

Dans la région de Dakar, plus de 2.000 enfants ont été retirés de la rue. Hormis ce centre (Keur ANADES) deux autres centres fonctionnent actuellement. Il s’agit du centre Estelle et celui Samu social. En plus quatre nouveaux centres seront ouverts à Dakar : celui de Point E, Grand-Yoff, Derkelé et Sacré-Coeur“, a fait savoir le point focal du comité départemental de protection de l’enfant de Dakar, Raoul Latouffe.

En cette période de pandémie de la Covid-19 où les enfants sont les plus exposés, le renforcement de capacités des intervenants dans les centres d’accueil semble primordial. “Quelqu’un qui encadre les enfants doit bien connaître comment protéger ces enfants. Pour agir sur quelqu’un il faut connaître la personne. C’est la raison de la tenue de cette session sur la discipline positive en terme de comportements sur la sauvegarde de l’enfant de genre et de recevabilité “, souligne-t-il.

Raoul Latouffe rappelle que 75 participants répartis en trois groupes de 25 personnes ont pris part aux sessions qui se sont déroulées du 24 septembre au 1er octobre. Une formation à la quelle des encadrants et des personnes ressources ont été à la disposition des bénéficiaires par Save The Children.

S’exprimant au nom du préfet de Dakar, le chef de service départemental communautaire, Georgette Diompy Ndécky, a salué l’accompagnement et l’appui de Save The Children et Samu Social Sénégal dans le cadre de la prise de charge des enfants.

Les enfants sont considérés comme l’une de couches les plus vulnérables et leur protection doit être une priorité“, conclut-elle.