NETTALI.COM – L’association sénégalaise de Teqball peut afficher le sourire. En effet, l’Asteq a réceptionné ce dimanche 59 tables offertes par la fédération internationale de Teqball (Fiteq). Cet important matériel a été distribué à l’ensemble des clubs affiliés à l’Asteq.

Méconnu du grand public, le Teqball est bel et bien une discipline qui existe dans l’agenda sportif sénégalais.

Des joueurs de chaque côté d’une table en train de se passer un ballon de football. A première vue, on dirait du ping-pong ou encore un jeu de tennis-ballon.

Que nenni. Il s’agit du Teqball. D’abord surtout parce que la table n’est pas une ordinaire. Sa forme incurvée fait la différence. Le Teqball combine le rythme rapide du tennis de table avec l’habileté et le dynamisme du football.

Le Taqball est entré au Sénégal par le billet du président de la fédération française de Teqball qui est entré en contact avec l’association ” Guédiawaye je m’engage”.
Après une phase test de trois mois, nous avons participé aux Jeux africains de la plage“, a rappelé le président de l’Association sénégalaise de Teqball, Djibril Sy.

Selon lui, l’organisation de tournois et d’un championnat national est imminente.

Tout comme le Tennis, le Teqball peut se jouer en individuel, double et mixte. Pour remporter une partie, il faut gagner deux sets sur trois. Et pour avoir un set, il faut marquer douze points.

A l’occasion de la cérémonie de distribution des tables qui s’est tenue au stade Ndiaréme Limamoulaye de Guédiawaye, chaque club a reçu une table. Un matériel très cher (1 million FCFA voir plus l’unité) mais indispensable pour pratiquer le Teqball.

Cette nouvelle discipline qui a vu le jour en Hongrie, en 2014, a été adoptée au Sénégal en 2019. L’objectif majeur de l’Asteq est voir leur discipline passer de CNP en fédération.

Actuellement, 30 clubs sont affiliés à l’Asteq et huit régions sur 14 pratiquent le Teqball.