NETTALI.COM – Les préparatifs du Magal vont bon train à Ngabou, fief d’Aida Diallo. Les talibés refusent de commenter la dernière sortie de Modou Lo Ngabou, qui a rendu publique la décision du khalife général des mourides d’interdire à Aida Diallo et ses partisans toute manifestation festive, durant le Magal. C’est le chef du village qui s’en est chargé.

La veuve de Cheikh Béthio Thioune a reçu, hier, un soutien de taille. Il s’agit de celui du chef de village de Ngabou. Serigne Mbacké Ngabou a recadré Serigne Modou Lo Ngabou qui, la veille, avait fait une sortie dans la presse pour faire part à l’opinion de la décision prise par le khalife général des mourides concernant Aida Diallo.

Lors d’un entretien téléphonique, le chef du village de Ngabou, localité où Aida Diallo et ses proches célèbrent le Magal, confie : “Ce que Modou Lo Ngabou a dit n’engage que lui. Nous n’avons pas apprécié sa sortie, car contrairement à ce qu’il dit, Aida Diallo a été de tout temps correcte avec nous les habitants du village. D’ailleurs, si elle faisait des actes contraires aux enseignements de Serigne Touba, je n’aurais jamais cautionné de telles pratiques aux antipodes de la ligne tracée par le fondateur de la confrérie mouride. Le temps du Magal,elle et ses partisans ne font que lire le Coran, les ‘khassaides’ et distribuer des repas aux populations de Ngabou et des autres villages environnants. Je dois préciser que contrairement à ce que Modou Lo Ngabou affirme, le village de Ngabou ne fait pas partie du périmètre de Touba. Il est situé dans la commune de Dalla Ngabou.’’

En sa qualité de chef de village, il dit avoir saisie le commandant de la brigade de gendarmerie de Mbacké et demandé à son entourage d’alerter, en cas de survenue d’éventuelles troubles. A Ngabou, les “Thiantacounes’’ sont à pied d’œuvre pour le Magal. Ils ont commencé à distribuer les bœufs aux populations. Déjà, les 47 localités environnantes ont enlevé leurs bœufs. Un “Thiantacoune’’, “diawrigne’’ universel, témoigne : “On nous a interdit de parler à la presse. Tout ce que je peux vous dire, c’est que, cette année, la démarche, c’est de remettre les bœufs avant le Magal, parce que le nombre que nous avons acquis dépasse de loin ce que nous avons obtenu l’année dernière. Cette année, nous allons même remettre des bœufs à Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey. Les démunis seront aussi pris en compte. Nous allons distribuer aussi des bœufs dans les prisons de la région.’’

Du côté de la frange des “Thiantacounes’’ dirigée par Serigne Saliou Thioune, l’heure a été à la mobilisation, ce vendredi, pour l’ouverture officielle de la mosquée de Dianatou Mahwa construite par feu Cheikh Béthio Thioune. Ils sont venus en masse prendre part à son ouverture.

Enquête