NETTALI.COM – Le président Macky Sall peut bel et bien briguer un troisième mandat. Telle est la conviction d’Aymérou Gningue. Invité à Grand Jury de ce dimanche 20 septembre, le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar (BBY) soutient que ” juridiquement”, il n’y a aucun doute, l’actuel locataire du palais peut se présenter en 2024.

Le débat sur un éventuel troisième mandat est encore relancé. Invité de l’émission Grand Jury de Rfm, Aymérou Gningue a rejoint la liste de ceux qui pensent que Macky Sall peut briguer un troisième mandat.

Quand le Conseil constitutionnel a dit en 2012 que Abdoulaye Wade était candidat, les gens sont allés aux élections et ont fait le choix, en disant, on va l’écarter. Comme juridiquement, il est candidat, nous, on va l’écarter. C’est pourquoi la question du 3ème mandat peut se poser dans d’autres pays limitrophes, mais ça ne peut se poser au Sénégal “, a laissé entendre le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar (BBY).

A la question de savoir si Macky Sall va tenter le coup, le député tente d’esquiver la question de son interlocuteur et estime que l’essentiel est ailleurs.

C’est une question difficile à laquelle je ne peux pas répondre. Je pense que la première préoccupation du président Macky Sall, c’est de dire, j’ai été élu en 2019 et en 2020, au début de l’année, il y a eu cette pandémie qui est en train d’impacter très négativement sur l’économie nationale(…) Maintenant en 2023, on posera la question pour voir. Mais aujourd’hui, l’essentiel est ailleurs “, dit-il.

Relancé sur la même question, Aymérou Gningue lâche le morceau.

Juridiquement, il n’y a aucun doute qu’il peut se présenter. Je vous dis juridiquement, il n’y a pas de problème, parce que moi aussi je lis les textes. Ce n’est même pas une question qui doit être posée, parce qu’elle a été déjà réglée “, s’est défendu le maire de Médina Dakhar.