NETTALI.COM  – Prévu au début du mois d’octobre prochain, le Magal de Touba sera célébré dans un contexte de pandémie de Covid-19. Pour parer à toute éventualité, le khalife général des mourides a mis en place une unité d’alerte et de prévention épidémiologique.

Malgré la pandémie de Covid-19, la communauté mouride s’apprête à célébrer le Magal marquant la commémoration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimoul Rassoul. Ainsi, la ville de Touba va accueillir des centaines de milliers de fidèles. D’où la peur d’une explosion de cas de Covid-19. Mais pour les autorités religieuses de Touba, le défi est certes immense, mais il faudra le relever.

Ainsi, après avoir demandé la confection d’au moins cinq millions de masques, le comité d’organisation du grand Magal de Touba a créé en son sein une unité d’alerte et de prévention épidémiologique. Cette unité créée sur instruction du khalife général des mourides est composée d’éminentes personnalités comme le professeur Lamine Ndiaye, Professeur Massamba Diouf, Dr Khadim Ngom, Dr Alioune Mbacké, Dr Khadim Sylla, Serigne Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, Dr Sarré, Serigne Abdoul Ahad Bousso… La mission de cette unité est de travailler avec les commissions santé et communication du Magal afin de réduire au minimum les risques de contamination du Covid-19. Les membres de l’unité ont été reçus ce week-end par le khalife Serigne Mountakha Bachir Mbacké avant leur installation officielle par Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, président du comité d’organisation du grand Magal de Touba.