NETTALI.COM  – Ce 5 septembre, la communauté mouride célèbre le Magal des “deux rakka” commémorant la prière que Cheikh Ahmadou Bamba avait effectuée en 1895 dans le bureau du gouverneur colonial à Saint-Louis avant le procès qui a conduit à sa déportation. C’est cette date que Guy Marius Sagna a choisi pour rendre hommage au fondateur du mouridisme. Dans son texte intitulé “Maam Bamba jërëjëf”, l’activiste explique comment Serigne Touba inspire son combat panafricain. Voici in extenso le texte rendupublic ce samedi.

“Le 05 septembre appartient aux Mourides
Le 05 septembre appartient aux musulmans
Le 05 septembre appartient aux anti-impérialistes panafricains.

Maam Bamba est un des modèles qui nous inspirent. Ce 05 septembre doit être un jour que commémorent tous les nationalistes, progressistes, révolutionnaires, patriotes africains. Nous devons nous souvenir que c’est en ce jour de 05 septembre 1895 que notre très cher Maam Bamba faisait face au conseil privé à Saint-Louis du Sénégal dans un procès inique. Arrêté le 10 aout, il est convoqué le 05 septembre au palais du gouverneur par les impérialistes français qui décident de l’exiler au Gabon.

Maam Bamba et le 05 septembre nous invitent à repenser la justice sénégalaise qui se comporte avec la majorité des citoyens sénégalais comme ce Conseil privé injuste qui condamna arbitrairement Maam Bamba.

Maam Bamba et le 05 septembre nous invitent à repenser et à résister au palais du gouverneur qui est resté Blanc, français, impérialiste malgré qu’il est occupé depuis 1960 par des noirs.

Quand je pense à mon Maam Bamba, il me souvient les propos de Ibn Al Qayyim. «Quel énorme fossé entre des gens morts qui donnent vie à ton cœur quand tu les cites et des vivants qui tuent ton cœur quand tu les fréquentes !»
Maam Bamba et le 05 septembre donnent vie à nos cœurs de révolutionnaires anti-impérialistes populaires et panafricain.e.s.

Gloire éternelle à notre digne prédécesseur Maam Bamba.