NETTALI. COM- Face à la recrudescence des cas de Covid-19, beaucoup prônent le recours aux tests massifs. Invité de l’émission ” Jury du dimanche “, le directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, Dr Amadou Alpha Sall, explique les raisons pour lesquelles il n’est pas nécessaire de le faire.

La pandémie  du Coronavirus a pris une courbe ascendante au Sénégal. Malgré cela, des tests massifs ne sont pas réalisés alors que cela a été une demande de plusieurs personnes.

Le Directeur de l’institut Pasteur de Dakar (IPD), invité du Jury du dimanche, a expliqué pourquoi tout le monde n’a pas été testé. « Au début, le choix avait été fait de tester tout le monde, c’est-à-dire, les cas suspects, leurs contacts etc. Mais, nous avons remarqué, jusqu’au mois de juin, qu’on testait beaucoup avec un taux de positivité relativement faible et une majorité assez asymptomatique. Ce qu’il faut savoir, c’est que si les gens sont assez asymptomatiques, ils transmettent beaucoup moins la maladie. C’est facile à comprendre dans la mesure où une personne qui ne tousse pas, ne projette pas le virus. Une personne qui n’éternue pas projette moins de virus », a expliqué Dr Amadou Alpha Sall.

Poursuivant, il renchérit : « de ce point de vue, il est extrêmement d’aller se concentrer sur les gens qui ont des symptômes, les tester. Il faut éviter de tester beaucoup de personnes pour rien »