NETTALI. COM- Le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS), a reçu  une subvention de plus de 700 millions FCFA pour sa société Réseau Gazier du Sénégal.

Selon un communiqué, cette subvention, accordée par  l’Agence américaine pour le commerce et le développement, est destinée à financer des études relatives à la construction du réseau de pipelines de RGS S.A. (Réseau Gazier du Sénégal).

En effet, explique le document, ” RGS S.A., société créée par PETROSEN, SENELEC et FONSIS, assurera le transport du gaz des sites de production vers les lieux d’utilisation (centrales électriques, industries, gaz domestique etc.)”

Lors de la cérémonie de signature, le Directeur des opérations de USTDA, Todd Abrajano a déclaré que  «cet accord est un engagement de l’USTDA à travailler avec leurs partenaires au Sénégal, le FONSIS, notamment, pour développer et étendre les options de gaz naturel du pays».

«Cette subvention de la USTDA nous permettra d’aller vite en aidant à définir les spécifications techniques et les aspects économiques de ce projet très stratégique pour notre pays», a souligné le Directeur Général du FONSIS, Papa Demba Diallo.

D’après toujours le communiqué, M. Diallo a rappelé que «RGS S.A., société créée avec PETROSEN et SENELEC et en accord avec le ministère du Pétrole et des Energies, est un projet stratégique qui, non seulement permettra d’accélérer l’utilisation du gaz notamment dans la production électrique, mais permettra également de baisser le coût de l’électricité afin de développer le secteur industriel et rendre nos entreprises plus compétitives».

Quant à Abdoulaye Dia, Directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des Energies, il a soutenu au nom de, Mouhamadou Makhtar Cissé,  que «la création d’un réseau gazier au Sénégal constitue un des principaux maillons nécessaires à l’atteinte des objectifs ambitieux de notre pays consistant à développer toute une chaîne de valeur locale autour de l’exploitation du gaz et du pétrole sénégalais, dans la plus grande transparence, au bénéfice exclusif du peuple».