NETTALI. COM- Que les élèves et leurs parents soient rassurés. Même si les résultats du Baccalauréat seront publiés par SMS compte tenu de la pandémie du Coronavirus, les données des candidats ne sont pas disponibles en ligne. Sossé Ndiaye, directeur de l’Office du Bac, en a donné l’assurance.

En conférence de presse, ce mardi, le Directeur de l’Office du Bac, Sossé Ndiaye, a apporté des précisions sur la proclamation des résultats, cette année, par SMS. “Je n’ai pas reçu une notification de la protection des données personnelles. Peut-être, ils ont fait cette récrimination et quand on va la recevoir, on va leur répondre. Quand vous envoyez un SMS, je ne pense pas que vous violez les données personnelles de quelqu’un. C’est peut-être le moyen que nous avons utilisé pour récupérer les numéros de téléphone“, a-t-il expliqué. Et d’ajouter : “Nous avons mis un formulaire où nous avons demandé aux élèves de mettre à jour leurs numéros de téléphone. Nous voulions une mise à jour parce que tout ce que nous faisons on le prépare à l’avance. Donc, il fallait leur demander de mettre à jour leur numéro de téléphone. Les données des candidats ne sont pas disponibles en ligne.”

Pour Sossé Ndiaye, la modalité consistant à annoncer les résultats par SMS n’est pas une première au Sénégal. Elle date de très longtemps d’autant qu’elle se faisait dans le passé. Il dit l’avoir fait dans certaines régions du pays alors qu’il était président de Jury. “La plateforme qu’utilise l’office du bac pour l’envoi des SMS n’a aucun rapport avec googleform mis en ligne sur notre site notre site www.office dubac.sn. Ce formulaire n’est qu’un outil qui nous permet de faire une mise à jour de la liste des cordonnées de nos candidats. Et, éventuellement de vérifier la conformité entre les données déjà disponibles et celles que nous recevons des formulaires. Nous vous rappelons que l’Office du bac est en parfaite collaboration avec la Direction informatique de l’Ucad pour la gestion de la plateforme“, clarifie-t-il.

Sossé Ndiaye dément ainsi les propos d’Adama Sow, chargé de la communication à la Commission de protection des données personnelles (Cdp). Ce dernier avait affirmé dans la pressequ’une mise en demeure avait été envoyée au directeur de l’Office du bac.

Pour ce qui de l’organisation du bac, il rassure que toutes les dispositions sont prises pour qu’elle se déroule dans les conditions les meilleures.