NETTALI.COM  – Entre la Sen’eau et le populations de la ville de Mbacké, c’est le dialogue de sourds permanent. Après être restés un an sans payer de factures, les abonnés menacent de déloger la société en charge de la gestion de l’eau.

Cela fait un an que les populations de Mbacké ne payent plus une seule facture de la Sénégalaise des eaux (Sde) remplacée depuis quelques mois par la Sen’eau. Elles accusent la société en charge de la distribution de l’eau de leur fournir, depuis des années, un liquide impropre à la consommation. Résultat : Regroupées au sein d’un mouvement dénommé “And sopi ndokhou Mbacké”, elles exigent de l’eau de qualité et en quantité.

Désormais, les membres du mouvement veulent aller plus loin. Au cours d’une assemblée générale, ils ont brandi la menace de déloger la Sen’eau de son siège de Mbacké. Également dans le viseur de “And sopi ndokhou Mbacké”, les autorités politiques accusées de ne rien faire pour aider les populations.

Il faut dire qu’à Mbacké, l’eau qui sort des robinets semble impropre à la consommation. Il y a quelques mois, les populations s’étaient attaquées aux installations de la Sde. Et malgré l’arrivée de la Sen’eau, la situation reste inchangée.