NETTALI.COM – La recrudescence des cas communautaires inquiète plus d’un au Sénégal. Une situation qui ne surprend guère le Pr Moussa Seydi qui avait alerté il y a quelques mois.

A vrai dire,  je suis actuellement serein. Et je resterai toujours serein, quoiqu’il arrive. Je connais la réalité de ce qui se passe. Et je le dirai. Nous ferons ce que nous devrons faire. Rien de ce qui se passe actuellement ne me surprend“, a laissé entendre le Pr Moussa Seydi qui etait l’invité de l’édition spéciale de la Tfm de ce jeudi soir.

Pour le chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, un communautaire constitue un danger inouï.

Le cas communautaire, c’est quelqu’un qui ne sait pas où il a contracté la maladie. Une étude que nous avons effectuée montre qu’un cas  communautaire peut contaminer au moins 400 personnes. Donc c’est pourquoi j’attirais l’attention sur les cas communautaires pour que nos concitoyens sachent que ce ne sont pas des cas simples“, détaille-t-il avant d’ajouter : ” C’est dur ce qui arrive, c’est vraiment difficile, mais ça ne me surprend pas. Mais j’en profite pour dire que la plupart de ceux qui meurent, c’est parce qu’ils viennent tardivement. Sur chaque 10 personnes les 8 voire les 9, viennent quand la maladie est déjà grave. Même ceux qui ont les comorbidités (tension diabète et autres), la plupart guérissent sans problème. Dans au moins 95% des cas“.

Certes le taux de mortalité est plus élevé chez les personnes qui ont des maladies chroniques mais elles peuvent tout de même s’en sortir.

Les gens doivent arrêter de penser que parce qu’ils ont la tension ou le diabète donc s’ils contractent la covid-19 ils sont condamnés. Non. S’ils arrivent tôt, il seront soignés et il s’en sortiront. Cependant il est vrai que quelques uns décèdent. L’un de nos premiers cas a plus de 80 ans avec 3 comorbidités. Nous l’avons soigné et guéri. Sa femme avait 75 ans elle a été soignée et guérie (…)
Ce qui se passe actuellement est douloureux. Vraiment. Et ce sera encore plus douloureux“, reconnaît Pr Seydi.

Rappelons qu’à ce jour, le Sénégal compte 11.740 cas confirmés dont 7.572 guéris, 3.923 sous traitement, un évacué et 244 décès.