NETTALI.COM- Pour cette année, il n’y aura pas de match de ” navetane” dans les quartiers de Sicap. Il y aura à la place « navétane Covid-19 ». Cette opération destinée  à lutter contre le Coronavirus a été lancée ce jeudi 6 août 2020. 

La maladie du Coronavirus ne recule pas. On note, quotidiennement, une flambée des cas positifs au Sénégal, depuis l’allègement des mesures qui ont été prises par l’Etat. C’est la raison pour laquelle des stratégies sont mises en œuvre pour convaincre les populations surtout les jeunes d’adhérer au combat contre cette maladie qui étend ses tentacules avec un bilan lugubre.

En effet, à la Sicap, l’opération « névatane Covid-19 » est lancée. En effet, en lieu et place des matchs de football, les ASC vont, cette année, sillonner les quartiers pour sensibiliser les citoyens sur le respect des mesures barrières telles que le port du masque, le lavage des mains et l’usage des gels hydroalcooliques. C’est le sous-préfet de Grand Dakar qui a donné l’information, ce jeudi, à l’occasion de la cérémonie de remise de matériels au comité d’engagement communautaire de Sicap Liberté 2.

« Un plan d’action avec les ASC sous forme de « navétane Covid-19 » sera mis en œuvre. Elles feront le tour des quartiers pour sensibiliser les populations afin de les amener à changer de comportement et à respecter les gestes barrières », a déclaré le sous-préfet de Dakar Plateau Mamadou Mbacké Fall, indiquant que le président de la République leur a engagé à entrer de plein-pied dans cette lutte de pandémie de la Covid-19 par l’approche communautaire.

Selon lui, dans cette opération, ils ont été appuyés par le ministre de l’Economie solidaire Zahra Iyane Thiam. Cette dernière leur a remis du matériel composé de 5000 masques, de 30 cartons de gels alcoolisés, de 25 termoflashs et de 30 cartons d’eau de javel. En sus d’une enveloppe financière dont le montant n’a pas été dévoilé.

« Notre stratégie est également un fort engagement des comités de santé et des comités de développement communautaire. On va mettre sur place une stratégie participative pour veiller sur le respect des mesures barrières », a soutenu le sous-préfet, annonçant qu’il y a un nombre excessif de cas au niveau de leur district et si on y prend garde, cela va exploser.