NETTALI.COM – Cinq mois après son premier cas positif de Covid-19, le Sénégal fait face à une montée en flèche de la courbe de contamination et celle des décès. Selon Moustapha Diakhaté “criminaliser d’urgence le refus du port du masque” demeure l’unique solution. Nous vous proposons in extenso son plaidoyer qu’il a publié sur sa page Facebook.

Refus du port du masque : à criminaliser d’urgence

” Le coronavirus a fait, au Sénégal, plus de morts, plus de dégâts économiques et sociaux que le terrorisme. Face aux périls qu’engendre cette épidémie, la République doit se doter d’une puissante loi pour enrayer le refus de porter le masque sur l’ensemble du territoire national.

” Le mauvais ou le non-port du masque étant une mise en danger de soi et de la vie d’autrui, représente un grave risque sanitaire pour les individus et la communauté nationale.

” Pour lutter plus efficacement contre le coronavirus, il est impérieux de durcir les sanctions pénales et financières, pour obliger les Sénégalais à respecter le port obligatoire du masque.

” Toutefois, en raison des difficultés économiques que vivent les Sénégalais, en plus d’un arsenal répressif, le gouvernement doit mettre, gratuitement, à la disposition des populations, suffisamment de masques avec un programme national de tests massifs pour identifier les infectés du coronavirus.

Vive la République ! Vive le Sénégal “!