NETTALI.COM – Ce jeudi, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a fait l’objet d’une ouverture d’une procédure pénale sur la décision procureur fédéral extraordinaire suisse. Ainsi, le patron de l’instance du football mondial se retrouve poursuivi pour abus d’autorité, violation du secret de fonction, entrave à l’action pénale et instigation suite à des soupçons de collusion avec le procureur général Michael Lauber après le dépôt de plusieurs plaintes.

Gianni Infantino est dans de beaux draps. Selon Arc Info, le procureur fédéral extraordinaire Stefan Keller souhaiterait lever l’immunité du procureur général de la Confédération, Michael Lauber, afin de pouvoir ouvrir une enquête contre ce dernier. Mais ce n’est pas tout.

En effet, il semblerait que le patron du football mondial, Gianni Infantino, aurait lui fait l’objet d’une procédure pénale à son encontre, ce dernier ne bénéficiant d’aucune immunité.

Selon Stefan Keller, le président de la FIFA serait visé par diverses infractions en rapport avec ses activités. Si le premier cité a formellement remis sa démission mardi soir, la présomption d’innocence s’applique tout de même pour ces personnes concernées.