NETTALI.COM – A l’issue de son acquittement le 15 janvier 2019, et de la levée des conditions restrictives le 28 mai 2020, le Président Laurent Gbagbo veut rentrer chez lui en Côte d’Ivoire. Malheureusement, toutes ses demandes pour l’établissement d’un passeport diplomatique sont restées vaines. C’est ainsi qu’il a introduit une requête pour l’obtention d’un passeport ordinaire.

Après plusieurs demandes infructueuses d’établissement d’un passeport diplomatique, auprès du ministère des Affaires Etrangères à Abidjan, le Président Laurent Gbagbo s’est déplacé ce jour, auprès de l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, pour introduire une demande de passeport ordinaire et d’un laisser-passer.

La révélation est faite, ce mercredi par Maître Habiba Touré, avocat du Président Laurent Gbagbo

« Le Président Laurent Gbagbo, selon la robe noire, compte sur la bonne volonté des autorités ivoiriennes afin qu’il lui soit remis son passeport ou un laisser-passer pour lui permettre de retourner dans son pays, la Côte d’Ivoire ».

« En effet, à l’issue de son acquittement le 15 janvier 2019, et de la levée des conditions restrictives le 28 mai 2020, il est plus que temps, pour le Président Laurent Gbagbo, de rentrer chez lui », plaide l’avocat ; non sans remercier d’avance les autorités ivoiriennes pour l’accomplissement de promptes diligences à cette fin.