NETTALI.COM – Rebondissement dans l’affaire des gazelles Oryx dont le principal personnage est le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall. Ce dernier, selon le président du Conseil départemental de Ranérou, va restituer les gazelles transférées vers sa réserve privée. Les bêtes mortes au cours de leur convoyage seront remboursées.

En clair, Invité ce matin par la Tfm, le député, par ailleurs président des éleveurs du Sénégal, Aliou Dembourou Sow, a révélé qu’il a obtenu l’assurance du chef de l’Etat que « les gazelles transférées par le ministre vers sa réserve privée seront restituées au parc ».  Qui plus est, les deux gazelles mortes durant leur convoyage seront évaluées et remboursées par le ministre.

L’invité d’« Infos du matin » a aussi souligné que des témoins leur ont rapporté que les bêtes, durant leur convoyage, ont été malmenées, parce qu’on les chassait à l’aide motos.

« Les gazelles n’appartiennent pas à Ranérou. 98 % de Ranérou est une zone classée, c’est une réserve. Ces gazelles nous avaient été confiées. Nous avons protesté et nous remarquons heureusement que le président de la République a compris nos doléances. Maintenant, il lui appartient de choisir quelle suite donner à cette affaire », éclaire Aliou Dembourou Sow. « Tout ce que l’on veut, c’est que l’on nous restitue les gazelles.  Abdou Karim Sall est le plus célèbre mais y a d’autres ministres qui en ont bénéficié », confirme-t-il encore.