NETTALI.COM – Le report des JOJ de Dakar est une décision de raison. Telle est la position du ministre des Sports, Matar Ba, invité à  l’émission Grand Jury de ce dimanche 19 juillet.

Le ministre des Sports sénégalais ne voit aucun inconvénient sur le report des jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Dakar en 2026.
Au contraire, il accueille cette mesure, prise de commun accord par le Sénégal et le C.I.O, comme une décision de responsabilité.
C’est un report basé sur la raison “, a-t-il déclaré dans l’émission Grand Jury de la Rfm.

A en croire Matar Ba, les conséquences de la pandémie du Coronavirus n’ont pas laissé le choix au résident de la République, Macky Sall et au président du CIO, Thomas Bach.

La crise sanitaire a tout chamboulé. La preuve, même les JO de Tokyo ont été décalés d’une année “, précise le patron des Sports sénégalais. Non sans supposer que le report de ces Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Dakar, première compétition olympique prévue sur le continent africain, va permettre au Sénégal de mieux se préparer, notamment sur le plan des infrastructures.

Si les lois et règlements sont respectés, il n’y a pas de problème

Interpellé sur l’annulation des championnats nationaux par le comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), le ministre des Sports invite les acteurs du football local au respect des textes.

Vous comprendrez que je ne vais pas donner une position tranchée sur la question. En tant que ministre des Sports, on est garant des textes. Si les lois et règlements de ce pays sont respectés, il n’y a pas de problème. Les fédérations sont des instances autonomes “, dit-il.

Ce sont des organisations régies par des textes. Les textes permettent à tous ceux qui se sentent lésés d’utiliser ces textes pour se faire justice. Et il y a d’autres instances qui peuvent trancher. Quel que soit les divergences, il faut que tout le monde garde la sérénité et qu’on ait en ligne de mire le développement de notre football qui est déjà confronté à beaucoup de difficultés “, fait-il savoir.

” Macky Sall sait ce qu’il fait “

Par ailleurs, Matar Ba n’est pas d’accord avec ceux qui critiquent la décision du chef de l’Etat sur la suppression du poste de Premier ministre. Il affirme que le parcours et l’expérience du chef de l’Etat lui permettent de prendre aisément ces genres de décisions.

” Le président de la République a été Directeur général, ministre plusieurs fois, Président de l’Assemblée nationale, et Premier ministre. Après 7 ans passées à la tête de ce pays, s’il juge nécessaire de supprimer le poste de premier ministre, ce n’est pas Matar Ba qui va dire le contraire. Il sait ce qu’il fait “, dira le maire de Fatick et membre de l’Apr.