NETTALI.COM – Didier Drogba, qui candidate à la présidence de la fédération ivoirienne de football (Fif), n’a pas reçu comme il l’espérait le parrainage de l’association des footballeurs ivoiriens (Afi), ce qui compromet sa candidature à l’élection du 5 septembre.

“A la majorité de ses membres, le board décide d’accorder le parrainage de l’Afi à la liste conduite par Idriss Diallo”, a annoncé l’Afi mardi dans un communiqué.

Idriss Diallo, actuel vice-président de la Fif, est soutenu par les anciens internationaux Bonaventure Kalou, Cyril Domoraud ou Ahmed Ouattara.

Signé par l’ancien international Aruna Dindane, secrétaire général de l’Afi, le texte assure que “ce choix rejoint la recommandation faite par deux tiers des délégués à l’issue de la réunion de vendredi dernier”.

Auparavant, les frères Yaya et Kolo Touré avaient apporté leur soutien à leur ancien coéquipier. “Des joueurs ivoiriens évoluant en Europe s’inquiètent de la situation actuelle et ne comprennent pas pourquoi l’Afi ne semble pas vouloir donner son parrainage à Didier Drogba”, avait dit Yaya Touré.

Sur les cinq groupements pouvant parrainer un candidat, quatre ont déjà fait leur choix. Deux (Afi et Amicale des entraîneurs) soutiennent donc Idriss Diallo. Deux (l’Association des anciens joueurs et l’Amicale des arbitres) parrainent le président de la Ligue Sory Diabaté, soutenu par Didier Zokora, Youssouf Fofana ou Abdoulaye Traore “Ben Badi”. Il ne reste que l’Amicale des médecins, qui n’a pas encore donné son parrainage.

L’Afi devait être le socle de la candidature de Drogba et son soutien à Idriss Diallo risque de le priver du scrutin.

S’il n’obtient pas le parrainage des médecins, l’ancien joueur de Chelsea et de Marseille devra, sauf rebondissement judiciaire, soit renoncer et patienter quatre ans de plus, soit s’allier à un des camps rivaux.

Afp