NETTALI. COM- Benno Bokk Yaakar a profité de la célébration de l’an 9 du 23 juin pour appeler à plus de vigilance, d’unité et de solidarité

Ce mardi est célébré l’an 9 du 23 juin, “une date historiquement mémorielle au Sénégal”. “Ce jour-là, le peuple sénégalais, debout comme un seul homme, dans une remarquable impulsion patriotique et citoyenne, a su annihiler la volonté d’un pouvoir mû par une volonté inopinée de fouler aux pieds notre charte fondamentale, afin de faire respecter, au prix de maints sacrifices, les Principes de l’Etat de Droit et des Valeurs de la République. Dakar était à feu et à sang et certains ont payé cet engagement patriotique de leur vie comme ce fut le cas pour Mamadou Diop”, relève un communiqué du cadre unitaire de la mouvance présidentielle.

A cette occasion, Benno Bokk Yakkar rend hommage aux acteurs et appelle à plus de vigilance, d’unité et de solidarité.  “Aujourd’hui, de longues années après cette mobilisation citoyenne des plus herculéennes de notre histoire récente, nous saluons avec déférence tous les Acteurs de ce mouvement du 23 juin (M23) et manifestons notre honneur et fierté d’y avoir participé, aux premières lignes de front”, poursuit le document.

“Et, pour rappel, n’eût été la sagesse des dirigeants du M23, et le discernement de nos chefs religieux, toutes obédiences confondues, notre pays allait sombrer dans le chaos” , lit-on dans le communiqué.

Ainsi, Benno Bokk Yakkar exprime toute sa fierté. Car, mentionne-t-on dans le document les acteurs fondateurs, et animateurs du M23, “malgré des tentatives de récupération de militants de la vingt-cinquième heure qui veulent opposer le M23 au régime actuel, sont pour l’essentiel aux côtés du Président Macky Sall, pour concevoir et bâtir, ensemble, un pays prospère, de Tous et pour Tous”.

En effet, BYY rappelle à la mémoire de la nation les rôles éminents joués par des hommes, aujourd’hui disparus et à qui il faut rendre hommage, comme Ousmane Tanor Dieng, Charles Gueye, Amath Dansokho.

BYY rend également hommage à tous les disparus qui étaient montés au front ce 23 juin 2011. “Cette mémoire vivante du 23 Juin 2011 résistera à l’usure du Temps et sera pour longtemps encore, l’une des plus belles pages du M23 grand Livre de la République du Sénégal. Belle et admirable, cette mémoire ne sera jamais entachée ou dénaturée par des groupes d’usurpateurs, en quête de gloire indue, car absents, dans leur grande majorité de cet épisode marquant de notre Histoire politique », signale-t-on dans le communiqué. Qui ajoute : « Les vaines tentatives de parvenus et les cris stridents de néo-politiques mus par une volonté incompressible de plonger notre pays dans l’instabilité ne pourront point nous dévier de notre voie pour de manière inlassable poursuivre la lutte afin de vaincre le coronavirus et de développer ce pays en vue de le hisser sur les rampes de l’émergence”, termine le texte.