NETTALI.COM – Le président Macky Sall a l’intention de briguer un troisième mandat. C’est du moins la révélation faite par Jean Paul Dias à l’&mission Grand Jury de ce dimanche 14 juin.

Après une période d’accalmie, le débat sur la possibilité offerte à l’actuel locataire du palais de briguer un troisième mandat est relancé par Jean Paul Dias. Et de quelle manière!

Macky Sall a l’intention de briguer un troisième mandat. Et il tentera de se présenter à l’élection présidentielle de 2024. En tout cas, il essayera. Sauf s’il intervient quelque chose d’extraordinaire qui l’en empêchera” a laissé entendre l’ancien ministre de l’Intégration africaine, sous Abdou Diouf.

Le leader du BCG est sûr que ” Macky n’aura pas de difficulté devant le Conseil constitutionnel”.

Ainsi, Jean Paul Dias demande aux partisans du Président Sall, “de lui dire qu’ils ne suivront pas le cortège du troisième mandat”. Car dit-il, “en 2020, si je savais que nous serions dans cette situation-là, nous ne soutiendrions pas Macky Sall”, regrette Dias-père.

En théorie, nous sommes toujours dans la majorité présidentielle, mais nous ne sommes plus invités aux réunions“, précise-t-il avant d’annoncer que son parti va prendre part aux élections locales sans la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY).

Interpellé sur la polémique du littoral qui défraie la chronique, l’ancien député se dit en phase avec le maire de Mermoz-Sacré-Coeur et sollicite une démarche inclusive pour régler ce problème.

Par ailleurs, Jean Paul Dias juge arbitraire l’arrestation de l’activiste Abdourahmane Guèye alias Krim Xrum Xhak.