NETTALI.COM –  Pour chasser le spectre d’une contamination à une large échelle du coronavirus en milieu carcéral, l’ASRED sollicite la clémence du président de la République pour qu’il accorde la grâce à 3800 détenus.

Dans ce contexte de propagation de la pandémie de la Covid-19 au Sénégal, l’Association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (Asred) sollicite la clémence du chef de l’Etat pour une grâce collective en faveur de 3 800 détenus dont 2 800 hommes et 500 femmes. Et ce, dans le cadre de la célébration de la Korité 2020, afin de désengorger les prisons en vue de permettre à l’Administration pénitentiaire de mieux faire face à sa double mission de sécurisation des détenus et de préparation à la réinsertion sociale.

Se basant sur les statistiques quotidiennes du ministère de la Santé et de l’Action sociale, l’Asred pense qu’il est plus qu’opportun de le faire. “La situation alarmante peut, à tout moment, toucher les pensionnaires des établissements pénitentiaires du Sénégal, en raison de l’arrivée de nouveaux détenus placés sous mandat de dépôt par les procureurs et les juges d’instruction’’.

De plus, “cette grâce collective de masse permettra de réduire fortement les risques de contamination de la maladie en milieu carcéral’’. Dans sa note, l’association dit espérer une suite favorable à sa requête, “pour des raisons humanitaires et au nom du respect à la dignité humaine de nos frères, sœurs, pères, mères et parents détenus dans les 37 établissements pénitentiaires du Sénégal’’.