NETTALI.COM – Des indemnisations sont réclamées à la Chine considérée comme responsable de l’expansion de la maladie du Covid-19 dans le monde. Mais, pour Irène Mingasson, ambassadrice de l’Union européenne à Dakar, il faut, au préalable, l’ouverture d’une enquête pour y avoir de plus clair. 

Le président américain Donald Trump ne se lasse pas de le dire. Pour lui, la Chine est responsable de l’expansion du Covid-19 dans le monde. Invitée de l’émission Jury du dimanche, l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) à  Dakar, Irène Mingasson a été interpellée sur l’indemnisation réclamée à la Chine. Une question qu’elle qualifie de sérieuse parce que, à son avis, elle touche profondément les peurs et les perceptions des individus par rapport à une pandémie aussi dangereuse.  

«Je crois qu’à cet égard qu’il y a deux choses qui sont importantes. D’abord, si une accusation est portée on est quand même dans un système où avant de condamner on fait une enquête. Une enquête doit se faire parce que nous avons beaucoup à apprendre de cette pandémie, de la manière dont ce virus se déploie», a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter : «Nous avons ce virus aujourd’hui, et il faut que nous soyons prêts pour le prochain. Il n’y a pas de raison qu’il n’y ait qu’un virus de ce type. La prochaine fois, il faut que nous soyons beaucoup mieux préparés. Sinon pour le moment, ce qui est important, c’est la recherche de solution, mais pas la recherche de coupable

 D’après Irène Mingasson, aujourd’hui, les Etats doivent travailler tous ensemble sur des solutions de recherche de vaccin. Ce, pour pallier l’impact socio-économique de ce virus, renforcer des systèmes de santé. «L’Europe, très clairement, a indiqué et de façon immédiate sa solidarité par rapport à l’Afrique dès l’instant qu’elle a commencé à être touchée. C’est normal, cela fait partie de notre relation, et du fait plus généralement que nous sommes des continents aux destins liés», dit-elle.