NETTALI.COM – C’était l’attaque de trop pour Franck Ribéry (37 ans, 11 matchs et 2 buts en Serie A cette saison). Afin de conseiller ses fans sur Twitter, Karine Lemarchand avait publié une photo de l’attaquant de la Fiorentina, connu pour ses fautes de français, avec le message suivant : “Pour le sauvement de la nation du pays… Restons confits.”

Sans surprise, la moquerie n’a pas plu au principal intéressé qui compte porter plainte pour “injure publique”. “Prêter de tels propos à M. Franck Ribéry est inadmissible en ce qu’ils tendent à le rabaisser et à inciter les utilisateurs du réseau social à se montrer méprisant à son endroit, a écrit l’avocat de Ribéry à la présentatrice de M6, dans un courrier relayé par RMC. Alors que vous êtes vous-même une personnalité publique affectée par les critiques gratuites et faciles qui peuvent prospérer sur les réseaux sociaux, votre comportement est d’autant plus incompréhensible.

Vexé, le joueur n’exclut pas de “trouver une issue sur un terrain autre que judiciaire” pour privilégier la “la bienveillance et la solidarité entre les individus, plutôt que la judiciarisation de conflits sur fond de médiatisation.” Autrement dit, des excuses devraient suffire.