NETTALI.COM – La propagation du Coronavirus gagne dangereusement du terrain au Sénégal notamment avec la flambée des cas communautaires. Dans ce cadre, les commerçants sont les plus exposés.

Les cas communautaires inquiètent plus d’un et constituent un véritable casse-tête pour les autorités sanitaires. Selon le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, les commerçants sont en ligne de mire.

Les commerçants font partie des personnes les plus exposées. Par exemple, sur les cinq cas communautaires enregistrés, quatre sont des commerçants. C’est pourquoi j’insiste sur le port systématique de masque  dans les marchés et  autres lieux publics”, a fait savoir Abdoulaye Diouf Sarr.

Par ailleurs, le non respect des mesures d’interdiction et de déplacement inter-régions est l’autre phénomène qui explique la montée en puissance des cas issus de la transmission communautaire. Pour Abdoulaye Diouf Sarr ces mesures ne sont pas rigoureusement respectées par certains Sénégalais.

Cette attitude, au-delà d’exposer leurs auteurs à la maladie, favorise la propagation du virus“, regrette le ministre de la Santé.

En effet, le premier cas de la ville sainte de Tivaouane, un homme qui avait quitté Touba, prouve à suffisance que des Sénégalais continuent toujours de se déplacer de manière clandestine.