NETTALI.COM – Malgré les dénégations de Me Eh Hadj Diouf, conseiller de l’ex-député de la majorité, qui parle d’intox, le journal “Libération” maintient ses écrits.

Dans sa livraison de ce jeudi, le journal révèle que la demande de mise en liberté provisoire, introduite mercredi dernier par les avocats de Seydina Fall Bougazelli, a été tout bonnement été rejetée. Mieux, précisent nos confrères, la requête avait été déposée par Me Ciré Clédor Ly.

“Libération” rappelle que ce dernier avait bel et bien déposé une première requête qui s’est soldée par un échec.