NETTALI.COM – Fadel Barro, l’ancien coordonnateur du mouvement Y’en a marre, a été nommé coordonnateur pour l’Afrique de l’Ouest de la Plateforme de Protection des Lanceurs d’Alerte en Afrique (PPLAAF). La nouvelle a été rendue publique ce mardi.

Pierre Sané, fondateur et président de l’Institut ‘‘Imagine Africa’’, ex sous-directeur général de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines de 2001 à 2010, a aussi intégré la plateforme.. Il a été secrétaire général d’Amnesty International, de 1992 à 2001.

«L’arrivée de ces deux personnalités est une occasion unique pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte en Afrique de l’Ouest, représenter leurs intérêts et d’encourager une mise en œuvre de réformes ambitieuses en matière de protection de lanceurs d’alerte», se réjouit la Pplaaf dans un communiqué de presse.

La plateforme a pour objectif de ‘’faire du plaidoyer’’ et d’‘’engager des litiges stratégiques’’ au nom des lanceurs d’alerte, ‘’lorsque leurs révélations traitent de l’intérêt général des citoyens africains’’.
‘’Un lanceur d’alerte est une personne qui révèle des informations concernant des actes illégaux, illicites ou contraires à l’intérêt général, dont il a été témoin, notamment dans le cadre de son travail’’, explique la PPLAAF.
Les lanceurs d’alertes ‘’sont régulièrement menacés ou poursuivis par les personnes ou les organisations visées par leurs révélations’’, ajoute-t-elle.