NETTALI. COM- L’ancien  ministre, Dr Bacar Dia, craint pour le personnel médical impliqué dans la lutte contre le Covid-19. Il estime que si ces acteurs sont contaminés dans leur grande majorité, le système de lutte va s’écrouler.

L’ancien ministre Bacar Dia et l’ancien secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’extérieur, Sorry Kaba étaient, ce mardi, les invités de la matinale d’Iradio pour parler de la pandémie du coronavirus au Sénégal. Le Docteur Bacar Dia a, dans son intervention, prôné le dépistage massif qui, selon lui, permettra d’identifier tous les porteurs sains et de les isoler.

Dans le même sillage, il a plaidé pour la protection et l’indemnisation des médecins. « Nous avons encore une vingtaine de médecins, pharmaciens, biologistes, aide-soignants ou encore d’étudiants à avoir été contaminés au coronavirus. Si ce personnel médical est contaminé dans sa grande majorité, le système de lutte va s’écrouler. Donc, il faut que le président de la République prenne toutes les mesures de protection du personnel médical, de sécurisation du personnel médical mais il faut qu’ils soient fortement indemnisés », dit-il.

Pour sa part, Sorry Kaba s’est prononcé sur les 12,5 milliards de francs Cfa accordés à la diaspora touchée par la pandémie du Covid-19. Ce montant, indique-t-il, devrait être distribué très vite pour venir en aide aux Sénégalais de l’extérieur. « Il faudrait qu’on aille très vite parce qu’aujourd’hui il s’agit de venir appuyer socialement des gens qui sont en train de souffrir dans leurs maisons parce que le confinement est passé par là. On n’a pas besoin d’attendre, on n’a pas besoin de réfléchir », signale-t-il.

Avant d’ajouter : « Les pays considérés comme des pays contaminés comme le Maroc, l’Espagne et l’Italie, la France et les Etats Unies doivent être les priorités. On doit systématiquement mettre à la disposition des postes diplomatiques et consulaires qui sont dans ces pays suffisamment d’argent pour qu’ils puissent aider les compatriotes ».