NETTALI.COM – A travers une tribune, des forces vives religieuses sollicitent une audience avec le président Macky Sall pour participer à l’effort national de lutte contre le coronavirus.

Dans le cadre des efforts entrepris pour tenter d’endiguer la propagation du coronavirus au Sénégal, le chef de l’Etat a reçu plusieurs personnalités politiques, notamment de l’opposition, et des organisations de la société civile la semaine dernière. Même les griots et autres communicateurs traditionnels, sous la houlette du célèbre Abdoulaye Mbaye Pékh, ont été reçus. De quoi pousser des forces vives religieuses du Sénégal à demander, à leur tour, une audience avec le président de la République.

Dans une déclaration commune qui nous est parvenue hier, signée par une tribune d’associations et d’organisations religieuses dont l’ONG Jamra, les forces vives religieuses invitent le chef de l’Etat à ne pas les oublier dans les audiences de consultation. “Dès le début de la pandémie, rappellent-elles, nulle autre institution ou groupement ne s’est autant mobilisée que les religieux qui, dès les premières heures de la crise, ont contribué financièrement à la lutte et ont participé activement, à leurs frais, à différentes campagnes de sensibilisation sur le terrain. Ils se sont approprié cette cause nationale, surmontant toutes les contraintes et pressions émanant de leurs communautés respectives’’.

“Au regard des efforts et sacrifices consentis, volontiers, par les acteurs religieux et de la perception particulière qu’ils ne peuvent manquer d’avoir de cette épreuve imposée par la volonté divine à la communauté humaine, il est évident que prêter oreille attentive à leurs avis et suggestions, en ces heures de consultations nationales qui se veulent inclusives, n’aurait pas été impertinent’’, ajoutent les dirigeants de Jamra et des autres associations. “Nous félicitons le chef de l’État d’avoir enclenché une large concertation avec les différentes composantes de la société sénégalaise. Ce qui illustre bien la maturité de notre peuple, dans sa capacité à s’unir et à rester soudé à l’heure des grands défis, pour l’intérêt supérieur du Sénégal’’, indiquent-ils. Avant d’exhorter la population à continuer à “consentir des efforts pour mettre en œuvre les recommandations édictées par les services du ministère de la Santé’’, terminent Mame Mactar Guèye et Cie.