NETTALI.COM – Largement critiqué en Serbie pour ne pas avoir respecté les consignes de confinement imposées par le Real Madrid face à l’épidémie de coronavirus, Luka Jovic (22 ans, 15 apparitions et 2 buts en Liga cette saison) peut compter sur le soutien de son père.

Après les menaces du Président de la Serbie, Milan Jovic a pris la parole pour défendre son fils. “Maintenant, on le traite comme un grand criminel. S’il doit aller en prison, alors il faut le faire. Je suis totalement d’accord avec le Président et le Premier ministre, mais seulement s’il est reconnu coupable. Il serait d’accord avec cette décision s’il avait fait quelque chose de mal, mais il est venu à Belgrade et est resté la maison“, a assuré le père de l’attaquant pour Puls.

Pour rappel, le président serbe avait publiquement menacé Jovi, alors qu’il avait été aperçu dans les rues de la capitale serbe en train de fêter l’anniversaire de sa petite amie. “Il y en a un (Nikola Ninkovic) qui se trouve dans un hôtel et un autre (Jovic) dans son appartement. Si l’un des deux quitte son logement, il sera arrêté. Je leur ferai comprendre que la vie de leurs concitoyens est plus importante que leurs millions“, avait dit celui-ci, d’un ton très ferme.