NETTALI.COM – Le Niger a enregistré, ce jeudi 19 mars 2020, son premier cas de coronavirus ou COVID-19, a-t-on appris d’un Communiqué officiel du Gouvernement nigérien lu à la Télévision nationale par le Ministre de la Santé Publique.
Selon Dr Idi Illiassou Maïnassara, il s’agit d’un sujet de nationalité nigérienne, âgé de 36 ans. Il est magasinier dans une compagnie de transport terrestre. Il a voyagé suivant l’axe Lomé (Togo)-Accra (Ghana)-Abidjan (Côte d’Ivoire)-Ouagadougou (Burkina Faso).
Après avoir informé que le patient est déjà pris en charge et que son état est stable, le Ministre de la Santé Publique a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour circonscrire la pandémie, tout en appelant la population au respect strict des mesures préventives prises.
Ces mesures sont, entre autres, la fermeture des aéroports internationaux de Niamey et de Zinder pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit sauf pour les vols domestiques, les cargos, les vols sanitaires et militaires, celle des frontières terrestres du Niger pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit, excepté le transport des marchandises, ou encore celle de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 20 mars 2020 à minuit.
Les bars, les boîtes de nuit, les salles de cinéma et les lieux de spectacle sont également fermés depuis le 18 mars 2020 à minuit, alors que tous les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits, que ceux-ci concernent aussi bien les baptêmes que les mariages et toute autre forme de cérémonie comme les ateliers et les séminaires.
En outre, il est institué des mesures d’hygiène obligatoires dans les marchés, les magasins, les restaurants, les services publics et privés, alors qu’une distance d’au moins un mètre doit être respectée entre les personnes dans les grandes surfaces, les restaurants, les entreprises, les zones aéroportuaires et autres lieux publics.
En outre, nous apprenons qu’à l’issue d’une rencontre avec le Premier Ministre nigérien, organisée en fin d’après-midi de ce jeudi 19 mars 2020, les leaders religieux (toutes confessions confondues) ont décidé de la fermeture des lieux des prières.

Avec Agence nationale de presse (Niger)