NETTALI.COM – “Nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement”, a assuré le président lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, estimant que cela pourrait “changer la donne” face à la pandémie.

Les États-Unis ont “approuvé” le recours contre le nouveau coronavirus à la chloroquine, un traitement antipaludéen qui a “montré des résultats préliminaires très encourageants”, a annoncé ce jeudi Donald Trump, même si les autorités sanitaires ont semblé relativiser la rapidité du processus.

“Nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement”, a assuré le président lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, estimant que cela pourrait “changer la donne” face à la pandémie.

Il a ajouté que ce traitement avait déjà été “approuvé” par l’organisme fédéral qui supervise la commercialisation des médicaments aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA), grâce à un processus très raccourci. “Donc nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible sur ordonnance”, a-t-il ajouté.

La FDA prudente

La FDA a toutefois semblé nuancer cette annonce présidentielle, soulignant que la chloroquine était bien déjà approuvée pour le paludisme et l’arthrite.

“Le président nous a demandé de regarder de plus près à ce médicament. Nous voulons faire cela en mettant en place un essai clinique étendu et pragmatique pour recueillir ces informations et répondre à toutes les questions qui se posent”, a dit son chef Stephen Hahn.

Il a souligné que si la FDA était prête à “abattre des barrières” pour accélérer les innovations, elle avait aussi la “responsabilité” de “garantir que les produits sont sûrs et efficaces”.

Avec Afp