NETTALI.COM  – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale s’est rendu à Touba ce vendredi pour y rencontrer le khalife général des mourides. Abdoulaye Diouf Sarr confie avoir fait le déplacement pour faire, lui-même, à Serigne Mountakha Bachir Mbacké un compte-rendu complet de la situation liée l’épidémie de coronavirus. 

A Touba, au moins 16 cas de patients atteints de coronavirus ont été confirmés par l’Institut Pasteur. Malgré tout, les rumeurs les plus folles continuent de circuler. Dans la cité religieuse, il y en a qui ne croient toujours pas à cette maladie. Sur les réseaux sociaux, certains ont même appelé leurs condisciples à refuser de porter des masques de protection. Pourtant, par la voix de son porte-parole, le khalife général des mourides a appelé au respect strict des consignes des autorités sanitaires.

C’est donc pour couper court aux rumeurs et surtout donner la bonne information à Serigne Mountakha Bachir Mbacké que le ministre de la Santé et de l’Action sociale s’est rendu à Touba ce vendredi. “Nous voulons donner la bonne information. Et surtout que le khalife apprenne ce qui se passe par voie de presse“, a laissé entendre Abdoulaye Diouf Sarr. Qui a donc fait un compte-rendu complet à Serigne Mountakha Bachir Mbacké. Les autorités envisagent également d’ériger deux autres centres d’isolement en plus de celui du centre de santé de Darou Marnaan. Objectif : traiter sur place tous les cas confirmés

Interpellé sur une éventuelle annulation des événements religieux, le ministre rassure que le gouvernement fera ce qu’il a à faire “le moment venu“. Abdoulaye Diouf Sarr révèle, par ailleurs, que le Comité national de gestion des épidémies s’est réuni et a fourni un rapport au gouvernement quant au report ou non des rendez-vous religieux. “Nous attendons de voir l’évolution de la situation pour ensuite se prononcer“, a ajouté le ministre  de la Santé. Il appelle à la raison ceux qui doutent encore de l’existence du coronavirus à Touba.