NETTALI.COM – Après plusieurs jours de garde à vue,  Assane Guèye, le meurtrier présumé de Marième Diagne, a été déféré devant le Procureur de la République de Thiès, ce mercredi.  Les policiers qui ont mené l’enquête ne lui reconnaissent aucune circonstance atténuante et propose au procureur de le poursuivre pour assassinat, c’est à dire meurtre avec préméditation.

Selon nos informations, le Procureur Thierno Demba  est en train de préparer son réquisitoire introductif pour confier le dossier à un juge d’instruction. Et naturellement, il va requérir le mandat de dépôt.

Les résultats de l’autopsie effectuée sur le corps de Marième Diagne confirment la thèse de la barbarie.

En effet,  le médecin légiste a constaté « une plaie traumatique pénétrante antero latérale gauche sur le cou » ainsi que plusieurs  » sections musculaires et vasculaires, occasionnant une hémorragie interne et externe ». Un objet tranchant (couteau) serait à l’origine de ces blessures fatales, précise le médecin.

Les résultats de l’autopsie confirment également que Marième Diagne, âgée de 25 ans, et assassinée samedi à Thiès au quartier Médina Fall, avait un début de grossesse d’environ trois mois. Son ex-amant lui aurait asséné 17 coups de couteau.