NETTALI.COM – Alain Pierre Tavares, son épouse Clarisse Sarr et leur jeune enfant ont trouvé la mort, dans des circonstances à Saly. Ils ont été pris dans l’incendie qui s’est déclaré, dans la nuit de samedi à dimanche à la résidence Palmeraie.

Selon la livraison de ce lundi de Enquête, c’est un peu avant 7h du matin que les pompiers de Saly ont été alertés. Ayant réussi à circonscrire le feu, ils n’ont pu empêcher la mort du couple et de leur enfant d’un an. Les dépouilles ont été acheminées à la morgue de l’hôpital de GrandMbour. D’autres résidents auraient pu succomber au sinistre, mais, elles ont pu s’échapper par la fenêtre de l’étage où l’incendie s’est déclaré. Elles s’en sont sorties avec des blessures jugées graves. Elles sont à l’hôpital.

Selon les informations de Enquête, il y a eu des dégâts matériels importants. Pour les causes, d’aucuns avancent la thèse du courtcircuit. L’enquête permettra d’en déterminer la cause exacte. Selon des informations glanées par Seneweb, le défunt Tavares était professeur d’histoire-Géographie et de Français au lycée privé catholique Didier Marie de Saint-Louis. Tandis que son épouse dispensait des cours à l’école Saint Joseph de Cluny de la vieille ville. ‘’Profitant des grandes vacances, le couple Tavares s’était rendu à Dakar pour rendre visite à certains de leurs proches, avec leur fils cadet, E. Tavares. Et, ils sont ensuite partis à Saly pendant ce week-end’’, rapporte-t-on. Ils laissent derrière eux 2 enfants.