NETTALI.COM – La coordination de l’Alliance pour la république aux Parcelles Assainies a encore lourdement chargé Amadou Ba, qui prend la mesure le destituant comme relevant de frustrations.

Aux Parcelles Assainies, la crise à l’Alliance pour la république défraie toujours la chronique malgré la sortie de Amadou Ba. Hier, la  coordination du parti au pouvoir de cette commune a tiré à boulets rouges sur le ministre des Affaires. “Dans son propos, le camarade Amadou Bâ affirme, avec légèreté et mépris, que ce sont « quelques militants mécontents et frustrés » qui ont été à la base de l’assemblée générale tenue le dimanche 1er mars 2020 aux Parcelles-Assainies’’, lit-on dans le communiqué, ayant sanctionné cette rencontre au cours de laquelle le leadership de M. Bâ a été mis en cause.

“Cette sortie malheureuse renseigne à souhait que le camarade Amadou Ba n’a pas saisi le sens et la portée de cette grande assemblée générale initiée par l’ensemble des responsables et militants avec comme seul et unique objectif de redynamiser et remobiliser le parti qu’il a fini d’installer dans une léthargie chronique’’, ajoutent les signataires du communiqué de presse. Ils affirment que l’ancien ministre de l’Intérieur et directeur des Structures de l’APR, Mbaye Ndiaye, n’est pas l’instigateur des décisions prises le 1er mars dernier. Ils déclarent “que ces initiatives politiques sont prises par les différents coordonnateurs des structures’’. Il invite M. Bâ “à cesser définitivement son modèle de gestion clanique et fractionniste du parti à la base’’. Ils lui rappellent également que “ses seuls interlocuteurs valables à la base, doivent être les coordonnateurs des structures du parti“..