NETTALI.COM -Atmosphère apocalyptique à l’Alliance pour la république ! Le débat, autour de ce qui est perçu comme une guerre de succession, prend un tour nouveau ce jeudi. Mimi Touré a porté plainte contre Bara Ndiaye qui l’accuse d’avoir recruté 72 chargés de mission, tandis qu’aux Parcelles Assainies, on a enregistré des affrontements entre la Cojer et des jeunes supposés proches de Amadou Ba.

Depuis que des responsables de premier plan de ce parti, conduits par le chef de cabinet du président de la République Mame Mbaye Niang, ont suspecté d’autres d’être des taupes, c’est la guerre ouverte.

Hier, l’administrateur de la Maison de la presse, Bara Ndiaye, sur le plateau de la 7Tv, a accusé la présidente du Conseil économique, social et environnemental, Mme Aminata Touré, d’avoir recruté 72 chargés de mission.  « Je vous donne une information et si Aminata Touré la nie qu’elle porte plainte contre moi pour diffamation : en un jour, elle a recruté soixante-douze Chargés de Mission et Conseillers. Elle l’a fait ces derniers jours au Conseil économique, social et environnemental. Je parle à la télévision, nous sommes dans un état de droit avec une justice, si ce que je dis n’est pas avéré, qu’elle porte plainte. Elle tisse son réseau », avait déclaré Bara Ndiaye. Selon plusieurs publications dakaroises, dont Seneweb, la réponse du berger à la bergère ne s’est pas fait attendre. En clair, Mimi Touré a, jeudi, servi une sommation interpellative par voie d’huissier pour qu’il confirme ses déclarations.

Pendant, les coups pleuvent aux Parcelles Assainies. Cet après-midi, des jeunes membres de la COJER ont voulu prononcer l’exclusion de Amadou Ba. D’autres éléments de la structure, supposés proches du ministre des Affaires étrangères, ont tenté de porter échec à ce projet. Tout se termine en queue de poisson.