NETTALI.COM –  Poursuivi par des agents licenciés, le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise contre-attaque et reproche à ses ex-collaborateurs une gestion « peu orthodoxe » des fonds alloués par le ministère de la Communication au personnel de l’agence lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019. 

A l’Agence de presse sénégalaise (APS), le bras de fer entre le directeur général et certains agents connait une nouvelle tournure. En clair, Thierno Birahim Fall a déposé une plainte, mercredi dernier, contre Fatou Diop et Yaye Fatou Ndiaye Mbaye Barry, deux agents récemment licenciés, ainsi que le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et la communication (Synpics) Ahmadou Bamba Kassé et X également.

Cette plainte, selon la livraison du jour du quotidien national Le Soleil parcourue par Seneweb, a été déposée à la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). L’astre de Hann d’informer, en outre, que le plaignant vise les chefs de faux et usage de faux dans un document administratif, escroquerie et abus de confiance portant sur des deniers publics, violences et voies de fait, rébellion et association de malfaiteurs.

Il leur reproche une gestion « peu orthodoxe » des fonds alloués par le ministère de la Communication au personnel de l’agence lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019.

D’un total de 65 millions de FCfa,  le montant réparti ainsi : 55 millions en espèces et 10 millions par chèque au nom de l’Aps, précise la source.

 

« Il va de soi que de tels agissements d’un vaste champ d’infractions allant de manœuvres frauduleuses mises en œuvre pour capter et intercepter des fonds publics, à la conception de faux documents destinés à autoriser des paiements factices et à la prise en charge de fausse qualité pour réaliser des opérations illicites, en passant par le recel et la rétention de documents administratifs, le tout en parfaite intelligence avec des personnes tapies dans l’ombre », mentionne la plainte.