NETTALI.COM  – C’est le Président Macky Sall qui a exclu Moustapha Diakhaté de l’Alliance pour la république (Apr) et non une quelconque commission de discipline. C’est en tout cas ce que révèle le communiqué sanctionnant la dernière réunion du Sen de l’Apr.
Le communiqué de la commission de discipline de l’Alliance pour la république (Apr) excluant Moustapha Diakhaté des rangs de ce parti ne servirait donc que pour le cosmétique. En tout cas, le communiqué du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr ne dit pas autre chose. Le texte révèle que “le Sen a soutenu à l’unanimité et sans réserve cette décision d’exclusion qui est prise par le Président Macky Sall”. Autrement dit, la commission de discipline n’a fait qu’entériner une décision du chef de l’Apr.
Pourtant, dans le même texte, on lit que “le Président Macky Sall a approuvé la mesure disciplinaire issue  de la réunion de la Commission de discipline tenue sur instruction du président du parti, le 21 janvier 2020, en parfaite conformité avec les textes qui régissent notre parti”. Ce qui veut dire que Macky Sall avait demandé aux membres de la commission de discipline de son parti de se réunir pour exclure Moustapha Diakhaté. Une manière de mettre la forme sur une décision qui vient de lui. Et de personne d’autre.
Le communiqué du Sen de l’Apr ajoute par ailleurs qu’il a été décidé de “renforcer et d’élargir la commission de discipline à d’autres membres”, mais aussi de redynamiser la commission conciliation.
Et c’est peut-être parce qu’il a compris que cette commission de discipline ne servait que de “faire-valoir” que Moustapha Diakhaté a qualifié le communiqué annonçant son exclusion d'”allégations mensongères”. Non sans assimiler son exclusion de “la ridicule décision de l’illégale Commission de discipline”.