NETTALI. COM- La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar a condamné ce mardi 21 janvier 2020, Samba Sow, meurtrier de Fatoumata Makhtar Ndiaye, aux travaux forcés à perpétuité.

Le verdict vient de tomber pour Samba Sow qui a ôté la vie à Fatoumata Makhtar Ndiaye. Le chauffeur de la défunte cinquième vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese) a écopé des travaux forcés. Il a été reconnu coupable des chefs de tentative d’assassinat et de tentative de vol. Quant au chef d’assassinat sur la personne de Fatoumata Makhtar Ndiaye, il a été disqualifié en tentative de vol avec effraction et usage d’arme et de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Pour les intérêts civils, Samba Sow doit allouer 200 millions à la famille de la victime et 150 millions au fils.
Samba Sow a tué la responsable aperiste chez elle, au matin du 19 novembre 2016. Il voulait subtiliser de l’argent à la défunte en vue de son mariage prévu le 26 novembre. Mais celle-ci l’a surpris et il l’a égorgée. Le chauffeur a tenté la même chose avec le fils de la victime Adama Bâ qui voulait sauver sa mère.
Lors de son procès le 7 janvier dernier, Samba Sow avait plaidé la thèse du crime politique accusant sa propre tante et la député Awa Niang d’avoir commandité la mort de Fatoumata Makhtar Ndiaye.